Alain Dumont est né à Trois-Rivières (au Québec) en 1951.
Il est marié et père d'une famille recomposée de quatre enfants.

Après une recherche tumultueuse auprès des hippies de Californie, il est retourné au christianisme à l'âge de vingt-deux ans. C'est à ce moment que commence pour lui l'aventure intérieure du Silence, la vie communautaire avec les Pères Oblats et les études théologiques et bibliques complétées à l'Université Laval.

Alain a travaillé plusieurs années au Sanctuaire-du-Cap avec son frère André Dumont, comme animateur auprès des pèlerins et des groupes de jeunes.

À la suite d'un stage d'un an en France avec Jean Vanier, il a vécu cinq ans comme responsable dans une communauté de l'Arche (avec des personnes déficientes) .

Depuis 1985, il donne des ressourcements spirituels et fait de la consultation personnelle . Enfin, il a aussi travaillé une dizaine d'années auprès des groupes ''Anonymes'' (AA, etc...) par des conférences hebdomadaires et des ''intensifs'' spirituels.

Alain croît profondément que la vraie spiritualité est la meilleure des thérapies pour tout le monde. Son enseignement s'inspire de la pensée du Père Yves Girard , moine cistercien.

* * *

"...Alain Dumont est au Québec un des rares laïques qui ont le charisme de répondre aux interrogations d'une foule de plus en plus nombreuse de nos chrétiens qui s'interrogent sur la pertinence du message de l'évangile face aux " religions nouvelles ". 
                              Père Yves Girard, o.c.s.o. (extrait d'une lettre de référence)

" Pour l'avoir souvent entendu annoncer l'évangile au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap devant des foules de pèlerins, je n'hésite pas à recommander le charisme de prédication dont le Seigneur l'a doté. L'Église d'ici a tout à gagner, il me semble, en faisant place à cet excellent porteur de la Bonne Nouvelle . "
                       Père Paul Arsenault, o.m.i., directeur de la Revue Notre-Dame du Cap.